Epuisé

1 040 €

Cette saison, Charlotte Chesnais met à nouveau un pied dans l’univers de la joaillerie. Cette habituée du vermeil jaune et de l’argent avait déjà tenté une incursion dans le domaine des diamants il y a quelques temps avec des pierres neutres ou colorées. Cette saison, la créatrice orne par exemple sa mono-boucle d’oreille Saturn de tout petits diamants qui habillent l’anneau central de la boucle, laissant le halo en vermeil jaune qui l’entoure briller sobrement. Une pièce d’exception.

Retours gratuits sous 14 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES

CHAUSSURES
FRANCE
36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK
2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA
5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE
35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON
21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE
3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE
35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM)
225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Collection Charlotte Chesnais

C’est en 2015 que Charlotte Chesnais fonde sa marque de bijoux éponyme. A cette époque, la jeune créatrice sort de neuf ans passés chez Balenciaga, durant lesquels elle a travaillé au côté de Nicolas Ghesquière. Alors freelance, elle se lance en solo et conçoit une collection en trois mois. Bonne pioche, c’est cette dernière qui lui vaudra de recevoir le Fashion Accessories Prize de l’ANDAM. Présentant sa ligne pendant la Fashion Week de Paris, elle est repérée par la rédactrice en chef de Style.com qui lui consacre un article et l’aide à se hisser au rang de jeune créatrice de bijoux à suivre. D’une apparente simplicité, les créations Charlotte Chesnais sont en réalité extrêmement complexes. Défiant souvent les lois de la physique, elles sont réalisées en argent et/ou en vermeil. Depuis 2016, la créatrice a également ajouté une autre corde à son arc : celle de la joaillerie.

 

Née en 1985, Charlotte Chesnais quitte sa Sarthe natale pour Paris à  l'âge 17 ans, où elle suit une formation au Studio Berçot. Elle débute alors sa carrière chez Ungaro, maison alors conduite par Vincent Darré. Quelques années plus tard, à seulement 19 ans, elle rejoint Balenciaga en tant qu’assistante de Nicolas Ghesquière. En plus du prêt-à-porter, le créateur de mode lui confie rapidement la direction artistique des bijoux de la griffe. Au bout de neuf ans, elle lance sa maison éponyme en 2015, tout en continuant à dessiner également les bijoux et sacs à main d'une autre maison, Paco Rabanne. Dans la foulée, elle se voit remettre le Fashion Accessories Prize de l’ANDAM.