Sac à Main Le Minho en Cuir de Veau Vert

Epuisé

575 €

S’il y a bien un format qui n’effraie pas Simon Porte-Jacquemus, c’est l’infiniment petit. Cette saison encore, le créateur s’engage sur cette voie avec le sac Minho, bourse XXS dont l’anse tient dans le creux de la main. Et quand on voit le succès rencontré par le Petit Rond il y a quelques saisons, il y a fort à parier que cet accessoire compact sera le prochain hit de la marque.

Retours gratuits sous 30 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES

CHAUSSURES
FRANCE
36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK
2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA
5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE
35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON
21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE
3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE
35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM)
225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Jacquemus

Jacquemus

 

Un défilé et une annonce. Lors de la présentation de sa collection automne-hiver 2018, Simon Porte Jacquemus avait fait monter la sauce. Quelques semaines avant son défilé, le chouchou de la mode parisienne avait en effet posté une photo sur Instagram, accompagnée de la légende : « New Job ». Il n’en avait pas fallu plus pour que le monde entier se mette à pronostiquer sur la nature de ce nouveau contrat à l’heure où la direction artistique de nombreuses maisons de mode se trouvait vacante. La réponse est venue tout naturellement, à la fin du show, le créateur se présentant vêtu d’un sweat informant du lancement prochain d’une ligne masculine. Mais quid du show ? Pour sa collection automne-hiver 2018, Jacquemus avait choisi de rendre hommage au Maroc, destination qu’il a visitée après son défilé printemps-été 2018. Pour cette nouvelle ligne, le créateur star de Paris jouait une fois de plus la sensualité, plus feutrée qu’avec sa collection Bomba, mais bel et bien présente. Longues jupes et robes, décolletés profonds, corsaires portés sous des jupes au fentes interminables et bien entendu, micro-sacs et maxi-chapeaux, c’est tout l’univers du créateur que l’on retrouvait sur ce podium du Grand Palais. Pour notre plus grand plaisir.


En 2009, Simon Porte Jacquemus lance la marque Jacquemus, dont le nom est un hommage au patronyme de jeune fille de sa mère. Un an plus tard, la première collection est disponible en boutique. Très vite, la mode graphique de Jacquemus, portée par de nombreuses formes géométriques (ronds et carrés en tête) se fait une place de choix dans le petit monde de la mode. Au point qu’en 2015, il décroche le Prix Spécial du Jury LVMH Prize. Sa collection « Les Santons de Provence », présentée en septembre 2016 à Paris, puis en mai 2017 à Marseille, finit d’asseoir sa réputation de créateur de mode poétique.


Né le 16 janvier 1990 à Salon de Provence, Simon Porte Jacquemus n’a pas suivi le cursus habituel des créateurs de mode. A l’âge de 18 ans, il monte à Paris pour suivre des cours de design, qu’il abandonnera au bout de trois mois. S’ensuivra alors une brève période d’assistanat pour un styliste avant que le jeune homme ne se décide à lancer sa marque éponyme. Poétique, franche, toujours impressionnante mais toujours portable, en seize collections et nombre de pièces déjà iconiques (ces grands chapeaux en paille ronds), la mode Jacquemus a rapidement conquis le cœur des fashionistas les plus pointues.