Epuisé

495 €

248 €

- 50%

Une fois de plus cette saison, Mother of Pearl mise tout sur le minimalisme. Si son sac Winston s’habillait encore d’une pluie de fleurs il y a quelques mois, le voilà aujourd’hui redevenu complètement neutre, en cuir noir. Mais c’était sans compter sur l’inventivité de la créatrice Amy Powney, qui a eu l’idée d’en couvrir les anses de perles nacrées. Une manière à la fois minimaliste et précieuse de réinventer un classique.

Retours gratuits sous 14 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES

CHAUSSURES
FRANCE
36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK
2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA
5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE
35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON
21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE
3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE
35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM)
225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Collection Mother of Pearl

C’est en 2002 que naît la marque Mother of Pearl, fondée par Maia Norman. Le concept ? Des vêtements originaux, pensés pour les femmes par une femme, au design osé mais au prix accessible. Chaque saison, la marque s’associe à un artiste pour imaginer les imprimés de la collection, colorés et attractifs.

En 2008, la marque se relance, proposant des créations plus jeunes, plus sporty. Sept ans plus tard, elle lance sa première collection de sacs à main et en 2017, elle remporte le BFC/Vogue Fashion Fund Award.

 

Née dans le Lancashire, en Angleterre, Amy Powney a grandi loin de l’industrie de la mode. Alors qu’elle est âgée de dix ans, ses parents déménagent à la campagne afin de rénover une grange, un projet qui pousse la famille à vivre sans eau courante ni électricité pendant plusieurs années et qui, d’après Amy Powney, a contribué à façonner son esthétique.

Après le lycée, elle s’envole pour Londres. En parallèle à ses études à l’université de Kingston, la future créatrice de mode commence un stage chez Giles Deacon. Elle partage ensuite son temps entre deux autres maisons : Marios Schwab et Mother of Pearl.

C’est au sein de la seconde qu’elle fera carrière, poussée par Maia Norman qui lui fait confiance et qui lui offre le poste de directrice créative en 2015.