Epuisé

960 €

Grand frère du Ginny, petit sac malin et compact aux faux airs de petite maroquinerie, ce modèle medium est tout aussi élégant. Au rabat également décoré du nœud Vara, emblème de la maison florentine, ce petit accessoire est le parfait sac de jour. Discret et précieux avec sa petite bandoulière chaîne, il sera idéal pour celles qui ne veulent emporter que l’essentiel.

Retours gratuits sous 14 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES

CHAUSSURES
FRANCE
36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK
2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA
5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE
35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON
21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE
3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE
35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM)
225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Collection Salvatore Ferragamo

C’est en 1927 que Salvatore Ferragamo, jusque-là établi aux Etats-Unis où il créait notamment des chaussures pour le cinéma, retourne à Florence où il ouvre un atelier de confection. Fort des cours d’anatomie suivis en Californie du Sud, il est à même de produire des chaussures confortables, étudiées pour suivre au mieux le pied et les mouvements des femmes. Une petite prouesse technique, qui, ajoutée à ses designs novateurs, lui permet de se faire rapidement un nom auprès des clientes fortunées. Féminines, sophistiquées et piquées d’une petite touche de fantaisie, de nombreux modèles de chaussures Salvatore Ferragamo ont fait date, telles que le F Heel, un talon compensé totalement incurvé ou les sandales Rainbow, à la grande semelle arc-en-ciel. A sa mort en 1960, ses enfants prennent le relais, notamment sa fille aînée Fiamma, qui imaginera les désormais emblématiques ballerines Vara. C’est également sous cette nouvelle impulsion que la maison propose une première collection de prêt-à-porter en 1965, ainsi qu’une première ligne de maroquinerie en 1969.

 

Nommé directeur artistique des souliers femme de la griffe en octobre 2016, le chausseur Paul Andrew est, depuis septembre 2017, en charge de toutes les collections féminines de la marque italienne. Né en Angleterre, le créateur établi à New York a fait ses classes chez les plus grands (Alexander McQueen, Donna Karan, Narciso Rodriguez) avant de fonder sa griffe éponyme en 2012. Intéressé, tout comme Salvatore Ferragamo lui-même l’était, par le confort, Paul Andrew s’est rapidement retrouvé à la tête d’une marque populaire, récompensée à de multiples reprises. En 2014, il devient le premier chausseur à remporter le CFDA/Vogue Fashion Fund, avant de rafler, deux ans plus tard, le CFDA Swarovski Award for Accessory. En octobre 2016, le créateur de mode devient le premier directeur artistique en charge des souliers de la marque Salvatore Ferragamo. Un an plus tard, il est promu à la direction artistique des collections féminines, où il succède à Fulvio Rigoni et se lance pour la première fois dans le prêt-à-porter pour sa collection automne 2018