BO attrappe reves 3 plumes o

En stock

245 €

172 €

- 30%

Inspirées d'un attrapes-rêve, ces boucles d'oreilles s'inscrivent parfaitement dans l'ADN de GAS. Plaquées or 24 carats, elles sont ornées d'un mélange de plumes qui habille le cou avec raffinement. Légères et agréables à porter, elles demeurent féminines et originales.

Retours gratuits sous 30 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES MONNIER FRERES

CHAUSSURES
FRANCE 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE 35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON 21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE 35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM) 225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Gas Bijoux

Gas Bijoux

 

Plumes, pierres, pampilles et perles décorées sont une fois de plus au rendez-vous de la collection automne-hiver 2017-18 de la marque Gas Bijoux. Boucles d’oreilles et bracelets, les pièces les plus emblématiques de la maison marseillaise sont bien entendu réinventées aussi cette saison, tout comme les colliers et sautoirs.

 

C’est en 1968 qu’André Gas commence à créer ses premiers bijoux porte-bonheur, qu’il vend sur la plage. A peine trois ans plus tard, la marque Gas Bijoux ouvre sa première boutique à Saint-Tropez, c’est le début du succès. Mais le créateur est loin de s’arrêter en si bon chemin. En 1988, il présente ses premiers colliers en cristal de roche, pièces magnétiques qui contribueront à la renommée de la marque. Cinq ans plus tard, la marque marseillaise ouvre sa première boutique à Paris. Au fil des ans, elle sera suivie par de nombreuses autres, en Italie, au Japon ou encore aux Etats-Unis. Dès la fin des années 90, André Gas est rejoint par ses enfants, Olivier et Marie. Mais la marque n’hésite pas à se diversifier. Réputée pour ses bijoux de haute fantaisie, la maison familiale se lance dès 2006 dans l’univers du parfum avec « Ensoleille-moi » et fait un pas du côté de la bijouterie haut-de-gamme avec la ligne « Serti » (composée de pierres semi-précieuses) en 2014. 

 

Etudiant aux Beaux-Arts, André Gas en sort diplômé en gravure en 1966. Dès la fin des années 60, il commence à créer des bijoux, genèse de la marque Gas Bijoux. Quelques années plus tard, il ouvre sa première boutique à Saint-Tropez, qui sera suivie de beaucoup d’autres à travers le monde. Depuis la fin des années 90, le patriarche travaille encadré de ses enfants, Olivier et Marie. Si le premier est directeur général de la marque, la seconde exerce la fonction de directrice artistique. Avocate, elle se réinvente acheteuse après un voyage à New York au début des années 2000 et fonde en parallèle de ses activités dans l’entreprise familiale By Marie, e-shop et chaîne de boutiques à la sélection pointue allant du prêt-à-porter aux accessoires en passant par les bougies et bijoux.