Collier Mini Monogram or rose 18 carats

En stock

375 €

JOAILLERIE

Que celles qui ne portent pas encore le monogramme Ginette_NY cliquent ! Ce bijou est un It. Dans sa# version Mini, sous sommes sous le charme. Une chaine fine et délicate que vous ne sentirez à peine et le célèbre monogramme en pendentif qui lui apporte un effet maximal ! Raffiné, cette pièce précieuse est le cadeau idéal !

Retours gratuits sous 14 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

JOAILLERIE

GUIDE DES TAILLES

CHAUSSURES
FRANCE
36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK
2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA
5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE
35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON
21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE
3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE
35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM)
225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255
Vous aimerez aussi

Collection Ginette_ny

C’est en 2002 que Frédérique Dessemond fonde la marque Ginette NY. A l’époque, cette Marseillaise émigrée aux Etats-Unis retravaille des sacs vintage. Mais une amie en charge d’une sélection de bijoux pour une boutique de New York lui demande de créer quelques pièces. En octobre 2002, le premier modèle, une médaille à graver du nom des clientes est créé. Une journaliste de « W », séduite, écrit un article, qui atterrit entre les mains d’une acheteuse du magasin Barney’s. Le succès de Ginette NY est lancé. Avec ses créations fines et délicates, destinées à être portées tous les jours, la créatrice de bijoux touche à l’époque un secteur alors encore à développer : celui de la haute bijouterie fantaisie. Au bout de quelques saisons, elle ajoute les pierres à ses bijoux, prenant toujours garde à ce que ces dernières soient en contact avec la peau afin de transmettre tous leurs bienfaits.   

 

Aujourd’hui américaine, c’est à Marseille que Frédérique Dessemond grandit, au milieu de la Cité Radieuse du Corbusier. Après un passage par Paris où elle étudie l’histoire de l’art à la Sorbonne, la jeune créatrice s’envole pour New York en 1999. L’idée ? Suivre une amie qui fonde son entreprise et essayer de s’implanter tout en tentant sa chance à la loterie pour obtenir une carte verte. La chance lui sourit et en 2002, elle fonde la marque Ginette NY.