Bracelet Croisé

En stock

215 €

Avec son bracelet Croisé, Sébastien Joffrey Monfort propose une pièce à la fois élégante et ludique où la matière se fait malléable pour se réinventer sous une forme sinueuse et aux angles arrondis à souhait

Retours gratuits sous 30 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES MONNIER FRERES

CHAUSSURES
FRANCE 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE 35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON 21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE 35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM) 225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Sébastien Joffrey Monfort

Sébastien Joffrey Monfort

 

Pour sa collection automne-hiver 2017-18, Sébastien Joffrey Monfort reste fidèle à son esthétique épurée. Au rendez-vous ? Entrelacs, formes arrondies et angles droits qui se mêlent et s’entremêlent pour des bijoux de créateur aussi raffinées que graphiques. Que l’on parle de l’impression d’infini qui se dégage des bracelets Athena et Croisé ou du collier Suprem ou encore de la simplicité fluide de la boucle d’oreille Love, cette ligne condense tout le talent du créateur lorrain.


C’est en 2014 que Sébastien Joffrey Monfort fonde sa marque de bijoux de luxe éponyme. Ses matériaux de prédilections ? L’or et l’argent, qu’il moule à la main pour un fini plus brut. Le résultat : des créations architecturales qui s’enroulent autour des doigts, des poignets ou du cou et habillent nos oreilles de reflets métalliques. Toujours élégants mais jamais simplistes, les bijoux Sébastien Joffrey Monfort s’inspirent du mobilier urbain, dont chaque élément devient prétexte à la création, revisitant les objets les plus familiers pour en faire des pièces d’exception. 


Né en Lorraine, Sébastien Joffrey Monfort se destinait tout d’abord à une carrière de comédien. Mais c’est finalement le bijou (et plus particulièrement celui en métal) qui aura ses faveurs. Diplômé en bijouterie/joaillerie par l’école BJOP, le créateur de joaillerie fait d’abord ses classes chez Christian Astuguevieille pendant six ans avant de se lancer en solo en 2014.