Balmain Balmain

Balmain

C’est une collection fortement inspirée des années 80 qu’Olivier Rousteing a imaginé pour la saison automne-hiver 2018-19. Mais plus qu’une énième ligne, il s’agit également d’une toute nouvelle aventure pour le créateur bordelais qui avait choisi de travailler ici des matériaux dont il n’a pas l’habitude. PVC, matériaux aux reflets changeants ou encore pièces entièrement brodées de sequins, jean destroy mêlé à du cuir ou encore plissés fous… il y a toujours autant d’esprit couture chez Balmain et ce, peu importe les matières premières. L’hiver sera futuriste ou ne sera pas mais en tout cas, il sera furieusement élégant.

 

C’est en 1945, au 44 rue François 1er à Paris que la maison Balmain voit le jour. Son fondateur, Pierre Balmain, ancien assistant de Lucien Lelong aux côtés de Christian Dior impose rapidement le style « Jolie Madame », une silhouette chic et soignée, aux antipodes de la mode décontractée d’alors. Couturier prolixe, Pierre Balmain lance en parallèle de ses créations coutures trois parfums entre 1946 et 1949 et dessinera pour la maison jusqu’à sa mort en 1982. Dix ans plus tard, Oscar de la Renta lui succède, faisant renaître l’esprit faste de la griffe avant de quitter ses fonctions pour se concentrer sur sa marque éponyme en 2002.

Le renouveau viendra avec Christophe Decarnin, directeur artistique de la maison de 2006 à 2011.

 

Né en 1985, Olivier Rousteing grandit à Bordeaux avant de gagner Paris pour suivre les cours de l’ESMOD. Rapidement, il s’aperçoit que l’école ne lui convient pas et décide de partir voyager. En 2003, il entre chez Roberto Cavalli où il restera cinq ans. En 2009, la maison Balmain fait appel à lui pour superviser ses créations de prêt-à-porter femme sous l’égide de Christophe Decarnin, alors directeur artistique de la griffe. En 2011, suite au départ du créateur de mode, Olivier Rousteing lui succède.  

15 RESULTATS

15 article(s)

par page

Grille  Liste 

Vue
Filtre