Helmut Lang Helmut Lang

Helmut Lang

Pour sa collection en tant qu’invité au sein de la maison Helmut Lang, Shayne Oliver a mis les petits plats dans les grands. Au programme de cette ligne printemps-été 2018 ? L’irrévérence sexy du couturier fondateur revisitée. Les pantalons se font larges, les jupes se raccourcissent à l’extrême ou au contraire, rallongent, ornées de fentes XXL et le décolleté se fait tellement plongeant qu’il en devient inexistant. Et pour cause. A bon nombre de ses modèles, Shayne Oliver a fait porter son nouveau sac à main, le Bra qui est, comme son nom l’indique, inspiré d’un soutien-gorge. Porté à la main ou sur la poitrine, c’est l’accessoire Helmut Lang qui a beaucoup fait parler cette saison. Mais ce n’est pas le seul. Car le créateur américain a également travaillé les ceintures, réminiscences des 00’s sur lesquelles s’affichent en toutes lettres le nom de la maison. Pari tenu.   

 

C’est en 1986 qu’Helmut Lang fonde sa marque éponyme à Paris. A l’époque, le créateur autrichien vient tout juste de participer à une exposition au Centre Georges Pompidou, événement qui l’aide à se faire une place en France. Ses créations à la fois minimalistes et sexy le rendent bientôt incontournable et contribuent à façonner la silhouette emblématique des 90’s.

Rapidement, la marque étend ses activités, lançant une ligne de sous-vêtements dès 1995, suivie en 1996 d’une ligne de jeans et en 1999, d’un premier parfum.

Jusqu’en 1998, année où elle devient la première à retransmettre son défilé en streaming sur internet, la marque Helmut Lang présente ses collections à Paris. Elle s’envole ensuite pour New York, où elle bouscule notamment le calendrier des défilés en faisant passer la fashion week new-yorkaise en tête du mois de la mode. 

En 1999, le créateur de mode vend 51% des parts de sa marque au groupe Prada avant de prendre sa retraite en 2005. Un an plus tard, la griffe est vendue au groupe japonais Link Theory. En 2007, le Michael et Nicole Colovos reprennent la direction créative de la maison, un poste qu’ils conserveront jusqu’en février 2014.

En mars 2017, Isabella Burley, anciennement rédactrice en chef du magazine Dazed & Confused, s’installe en tant que « editor in residence », un nouveau concept qui lui permet de s’entourer plusieurs directeurs artistiques en fonction de ses besoins et de ses projets. Au mois de septembre, elle invite notamment Shayne Oliver, fondateur de la marque Hood by Air à imaginer une collection pour la maison Helmut Lang, un one-shot qui sera revisité chaque saison avec un designer différent.

 

Shayne Oliver est né en 1988 dans le Minnesota. Elevé entre Trinidad et Brooklyn, le futur créateur de mode commence par faire ses classes à l’Université de New York ainsi qu’au Fashion Institute of Technology. Mais il abandonne rapidement ses études pour fonder son propre label, Hood by Air en 2006, après que les T-shirts qu’il a créés pour des amis aient commencé à faire parler d’eux.

Très vite, il se fait remarquer et la marque devient un incontournable de la Fashion Week new-yorkaise, nommée notamment aux CFDA Awards ainsi qu’entrant en compétition pour le Prix LVMH.

En 2016, Shayne Oliver est le premier créateur de mode choisi par la marque Helmut Lang pour créer une collection capsule en tant que designer invité. Sa ligne printemps-été 2017, présentée en septembre 2016, fait revivre l’esprit de la maison.

0 RESULTATS

0 article(s)

par page

Grille  Liste 

Vue
Filtre