Karl Lagerfeld Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld

 

Dans le petit monde de la mode, il y a certains signes qui ne trompent pas pour prouver que vous êtes arrivée. Parmi eux : l’adoubement par Karl Lagerfeld. Cette saison, c’est le top Kaia Gerber, fille de Cindy Crawford et mannequin pour Chanel, qui est choisi par le Kaiser pour être mis en avant. Son fait d’armes ? Une collection capsule où les « K » des prénoms des deux créateurs s’entremêlent pour un résultat à la fois cool, ludique et girly. Mais ce n’est pas tout ! La marque a également imaginé toute une gamme qui surfe sur la logomania ambiante, riche en branding apposé en all-over sur des sacs à main, week-enders et petite maroquinerie. La ligne K/KlassiK se refait également une jeunesse tandis que les petites minaudières fun de la griffe nous emmènent cette saison du côté de l’espace. Tout un programme.

 

C’est en 1984 que Karl Lagerfeld, célèbre figure du monde de la mode fonde sa marque éponyme. Mais la griffe ne trouve pas son public et cesse ses activités dans les années 90. Huit ans plus tard, le créateur la ressuscite sous le nom Lagerfeld Gallery. Une fois de plus, l’affaire sera interrompue en 2011. Un an plus tard, nouveau départ pour la marque avec le lancement de deux lignes, exclusivement sur internet : Karl et Karl Lagerfeld Paris. Le créateur réinterprète les pièces emblématiques de sa garde-robe telles que les cols de chemises montants, les gants en cuir, les bijoux baroques, les jeux de couleurs noir et blanc.

 

Né en Allemagne en 1938, Karl Lagerfeld arrive en France alors qu’il n’est encore qu’un jeune homme. En 1954, le futur couturier remporte le premier prix du Secrétariat International de la laine, ex-æquo avec Yves Saint Laurent, encore inconnu à l’époque. A cette occasion, il est repéré par Pierre Balmain, qui fait de lui son assistant. Dès 1959, il entre chez Jean Patou en tant que directeur artistiqueavant de rejoindre Chloé. En 1965, Fendi fait appel à lui pour réveiller ses activités. Notamment à l’origine du logo Double F, le designer inculque à la marque une dimension fun, qui fait encore recette aujourd’hui. En 1983, c’est Chanel qui le charge de redonner un second souffle à la marque. Entre 1992 et 1997, le créateur de mode refait également un crochet par la maison Chloé. Reconnu mondialement pour son aura artistique, il travaille en 2004 avec le géant suédois H&M, pour la première collection masstige de la marque. Visionnaire et éclectique, Karl Lagerfeld touche à tout. Photo, cinéma ou design, celui que la mode surnomme Le Kaiser aborde toute forme d’expression artistique. 

 

 
117 RESULTATS

Éléments 1 à 60 sur un total de 117

par page
  1. 1
  2. 2
  1. 1
  2. 2

Grille  Liste 

Vue
Filtre