Mother of Pearl Mother of Pearl

Mother of Pearl

Réputée pour ses imprimés flamboyants et ses coupes fluides, la marque Mother of Pearl a une fois de plus fait mouche lors de la présentation de sa collection automne-hiver 2018 qui s’est tenue ce mois de septembre. Plus en phase avec le monde qui l’entoure, la griffe britannique qui défilé désormais sous la bannière du See Now, Buy Now, met un point d’honneur à proposer des pièces le plus éco-responsables possibles sans jamais sacrifier au style. Elégante avec un petit twist fun et ultra-riche, la collection de prêt-à-porter reste fidèle aux valeurs portées par Amy Powney : chic sans jamais trop en faire. Côté accessoires, les sacs Jude et Rena font leur grand retour, accompagnés du modèle Bernie, sac seau à la silhouette bien entendu ornée de perles de nacres. Mode et responsable, le combo à suivre.

 

C’est en 2002 que naît la marque Mother of Pearl, fondée par Maia Norman. Le concept ? Des vêtements originaux, pensés pour les femmes par une femme, au design osé mais au prix accessible. Chaque saison, la marque s’associe à un artiste pour imaginer les imprimés de la collection, colorés et attractifs.

En 2008, la marque se relance, proposant des créations plus jeunes, plus sporty. Sept ans plus tard, elle lance sa première collection de sacs à main et en 2017, elle remporte le BFC/Vogue Fashion Fund Award.

 

Née dans le Lancashire, en Angleterre, Amy Powney a grandi loin de l’industrie de la mode. Alors qu’elle est âgée de dix ans, ses parents déménagent à la campagne afin de rénover une grange, un projet qui pousse la famille à vivre sans eau courante ni électricité pendant plusieurs années et qui, d’après Amy Powney, a contribué à façonner son esthétique.

Après le lycée, elle s’envole pour Londres. En parallèle à ses études à l’université de Kingston, la future créatrice de mode commence un stage chez Giles Deacon. Elle partage ensuite son temps entre deux autres maisons : Marios Schwab et Mother of Pearl.

C’est au sein de la seconde qu’elle fera carrière, poussée par Maia Norman qui lui fait confiance et qui lui offre le poste de directrice créative en 2015.

7 RESULTATS

7 article(s)

par page

Grille  Liste 

vue portée
Filtre