Rejina Pyo Rejina Pyo

Rejina Pyo


Elle l’a souvent dit et répété : pendant plusieurs années, Rejina Pyo a tenté de se conformer à la vision d’agents et de conseillers qui lui soufflaient de coller à diverses tendances. C’est lorsqu’elle a décidé de se donner une dernière chance, prête à fermer sa griffe, en dessinant uniquement les vêtements qu’elle aimerait potentiellement porter que le succès a enfin été au rendez-vous. Aussi, pour cette collection automne-hiver 2019, la créatrice sud-coréenne a une fois de plus fait défiler à Londres des looks qui ne ressemblent qu’à elle, où les matières, les couleurs et les coupes se mélangent dans un joyeux festival à la fois féminin et original. La force de ce vestiaire du quotidien ? Un mix and match infini où les robes, les tops et les manteaux sont déclinables à l’infini avec les pièces de la collection ou les trésors que chacune possède déjà dans son placard.

 

C’est en 2014 que la marque Rejina Pyo voit le jour. Si les débuts sont confidentiels, il suffira d’un défilé à la Fashion Week de Londres (sa collection printemps-été 2018) ainsi que d’un modèle, le sac Olivia, afin d’assoir la réputation de cette créatrice à l’esthétique à la fois originale et intemporelle. Colorées et recherchées, les pièces Rejina Pyo sont d’autant plus fortes qu’elles peuvent être portées au quotidien, incorporées à un style personnel tout en étant remarquables. Talons architecturaux, sacs aux proportions originales et prêt-à-porter doté de détails fouillés, les créations de Rejina Pyo ont déjà été aperçues au bras et aux pieds de toutes les plus grandes influenceuses durant la saison des défilés.

Initialement destinée aux femmes, la marque a fait part en 2019 de son projet de lancer une ligne masculine.

 

Originaire de Séoul, c’est dans la capitale de la Corée du Sud que Rejina Pyo fait ses premiers pas de créatrice de mode. Diplômée de Art School de la ville, elle fait ensuite ses armes au sein d’un grand magasin pour la marque duquel elle crée quelques pièces. S’envolant ensuite pour Londres, elle y étudie le design, à la Central Saint Martins School, sous l’égide de la célèbre Louise Wilson. Se démarquant des autres étudiants, à peine diplômée elle décroche en 2011 le poste de premier assistant chez Roksanda Ilincic, où elle restera pendant trois ans. En 2014, cette créatrice fille d’une mère designer de mode et d’intérieur et d’un père galeriste lance sa marque éponyme. En décembre 2017, Rejina Pyo remporte le Samsung Fashion Design Award avant d’être finaliste du BFC/Vogue Designer Fashion Fund 2019.

7 RESULTATS

7 article(s)

par page
vue portée
Filtre
  • RUNWAY

    Rejina Pyo Bottines Lacées Simone En Cuir Beige

    695 €
  • Rejina Pyo Sac Arc En Cuir Embossé Lézard Marron

    595 €
  • MOST WANTED

    Rejina Pyo Sac Olivia En Cuir Embossé Croco Marron

    590 €
  • 7 RESULTATS

    7 article(s)

    par page
    vue portée
    Filtre
    Haut de page