Sonia Rykiel Sonia Rykiel

Sonia Rykiel

 

C’est une ligne inspirée de l’œuvre de Niki de Saint Phalle que Julie de Libran a présenté aux Beaux-Arts de Paris. Pour la collection Sonia Rykiel automne-hiver 2017-18, la créatrice avait imaginé des robes à volants, des manteaux oversize ainsi que des broderies et des imprimés fous et colorés. Un gros travail sur les ornements : plumes, fourrure et clous, qui s’invitent également sur les accessoires de manière folle pour des chaussures, des besaces et des sacs à main originaux.  Découvrez les sacs Sonia Rykiel et les accessoires Sonia Rykiel proposés sur le site MONNIER Frères.

 

La marque Sonia Rykiel voit le jour en 1968. La même année, la créatrice ouvre sa première boutique, boulevard Saint-Germain. Celle qui avait commencé par se tricoter un pull quand ne trouvait rien de confortable à se mettre alors qu’elle était enceinte en 1962 trouve rapidement grâce aux yeux des femmes de l’époque. Ses pulls, ornés de rayures, de pierres, aux coutures retournées ou sans ourlets font fureur et lui valent, en 1972, le surnom de « Reine Du Tricot » par le « Women’s Wear Daily ». Plus que des tendances, Sonia Rykiel est l’initiatrice d’un mouvement, la « Démode ». L’idée ? Celle que le style des femmes devrait venir d’elles et non des diktats. A partir de la fin des années 70, la maison parisienne étend ses activités. En 1977, la créatrice devient la première designer à dessiner pour la grande distribution en signant trois modèles pour Les 3 Suisses. Trois ans plus tard, la marque lance son premier parfum, 7ème Sens, suivi en 1983, par une ligne pour enfants. En 1995, la fille de Sonia Rykiel, Nathalie, reprend la direction créative de la maison du VIème arrondissement, qu’elle cèdera en 2012 à Geraldo Da Conceicao. Entre-temps, la maison a collaboré avec le géant H&M (deux fois) et fêté en grande pompe ses 40 ans, à l’aide notamment de trente designers de renom qui exposent leur vision de la femme Rykiel lors d’un défilé événement en 2008. En 2014, Julie de Libran reprend la direction artistique de la griffe.  

 

Née en 1972, Julie de Libran grandit dans le Sud de la France jusqu'à ses huit ans, âge auquel elle part s'installer en Californie. Développant un goût pour la mode dès son plus jeune âge, elle s’envole en 1990 étudier le design et le patronage à l'Institut Marangoni à Milan, en Italie. La créatrice de mode étudie ensuite le drapage à l'Ecole Syndicale de la Couture à Paris. Une fois diplômée, elle fait ses armes auprès de Gianfranco Ferré, au sein de sa marque éponyme mais aussi chez Christian Dior où il officie également. Elle dessine ensuite les collections prêt-à-porter féminin de Jean-Charles de Castelbajac. En 1996, elle quitte la France pour l'Italie, où elle travaille d'abord pour Versace, puis Prada. Elle revient à Paris en 2008 où elle devient le bras droit de Marc Jacobs, en charge du développement des lignes Cruise et Prefall de la maison Louis Vuitton. Après six ans au sein de la maison au monogramme, elle rejoint Sonia Rykiel, pour qui elle présente sa première collection en septembre 2014.

 
11 RESULTATS

11 article(s)

par page

Grille  Liste 

Vue
Filtre