Cabas Logo 90's Vintage en Vinyle Transparent Jaune

En stock

650 €

390 €

- 40%

La mode de cette saison sera acidulée ou ne sera pas. Afin de contenter notre soif de pièces estivales, Donatella Versace imagine cette saison un cabas en vinyl transparent qu'elle décline dans des teintes électriques et rafraîchissantes. Rose ou jaune, à vous de choisir lequel se marie le mieux avec votre garde-robe.

Retours gratuits sous 30 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES

CHAUSSURES
FRANCE
36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK
2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA
5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE
35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON
21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE
3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE
35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM)
225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Versace

Versace

 

Lorsque la collection Miss S&M de Versace a été présentée en 1992, les réponses ont été mitigées, creusant le fossé entre ceux qui désespéraient de découvrir une femme objectifiée et ceux qui préféraient voir dans cette ligne un coup de génie de la part de Gianni Versace. En février dernier, Donatella Versace avait une fois de plus puisé dans les archives de la maison familiale, faisant défiler sur le podium de sa collection automne-hiver 2019 des bustiers en cuir rappelant ceux aperçus sur les catawalks de la ligne que l’on surnomme désormais la Collection Bondage. Cependant, parler uniquement de la faculté de la créatrice à retranscrire le talent de feu son frère serait outrageusement réducteur. Car loin de se contenter de n’être qu’une simple observatrice, Donatella Versace a elle-même a contribué au succès de cette ligne osée en en portant l’une des robes au Gala du Met 1992. Autrement dit : elle connaît exactement l’impact qu’arborer une telle tenue peut avoir sur la vie d’une femme. Et c’est précisément la raison pour laquelle elle en propose aujourd’hui une revisite. Depuis quelques saisons, l’âme féministe de la maison italienne revient sur le devant de la scène : sublimée comme une icône dans les années 80 et 90 par Gianni Versace, la femme Versace est désormais plus humaine, plus imparfaite. Et c’est d’ailleurs le message qu’a énoncé la créatrice au détour de son show : « L’imperfection est la nouvelle perfection ».

Sur le podium, l’imprimé Barocco côtoie les cuirs vernis, matelassés et embossés crocodile. Le tweed cohabite avec la soie, le cuir et même le nylon. Les robes du soir s’accordent avec de grands collants en dentelle colorée. Les pièces les plus sexy s’encanaillent auprès de créations plus sporty. Enfin, les teintes les plus hivernales sont réveillées par des touches de fluo, réminiscences pop de la saison printemps-été 2019. Le mot d’ordre ? Faites comme il vous plaira. En cette fin d’année où l’humeur générale est morose, Donatella Versace offre à ses clientes l’opportunité de prendre leur destin en main en choisissant les associations vestimentaires qui leur conviennent le mieux. Le lien de ce joyeux bazar stylistique ? L’épingle à nourrice. Accessoire de prédilection de la griffe depuis ce fameux jour de 1994 où elle a fait connaître Liz Hurley, la « Safety Pin » a fait son grand retour sur les podiums. Déclinée sous forme de broche, de pince à cheveux, sur les sacs à main et même aperçue au détour d’une manche ou d’une couture laissée volontairement béante, cette épingle de sûreté a volé la vedette aux pierres les plus brillantes, ajoutant également un petit twist punk à cette collection présentée au son des voix de Kurt Cobain et Courtney Love. L’imperfection n’a jamais été aussi puissante. 

 

C’est en 1978 que Gianni Versace, dont le CV est déjà bien étoffé, décide de lancer sa marque éponyme. Détenteur d’une vision originale où le sexy cohabite avec les savoir-faire les plus artisanaux, le créateur de mode italien se fait rapidement un nom. Reconnaissables par leurs coupes et les couleurs vives dans lesquels ils sont coupés, les vêtements Versace bénéficient en plus de trois signatures emblématiques : un branding en lettres dorées, une tête de Méduse ainsi que la Croix Grecque, symbole omniprésent dans la région natale du designer et qui a fortement influencé son style.  

 

En 1982, Versace devient le concepteur des costumes du Teatro della Scala tandis que la marque se diversifie, lançant des lignes de bijoux, accessoires de mode et décoration intérieure. Mais il faudra attendre les années 90 pour que la marque connaisse la consécration. A cette période, Donatella Versace, la petite sœur de Gianni, lance notamment les lignes Young Versace et Versus. Au décès du couturier fondateur en 1997, Donatella Versace reprend la direction artistique de la maison, supervisant la création des collections des lignes Versace et Atelier Versace. Depuis 2009, celle de la ligne Versus est assurée par des jeunes créateurs, dont le roulement assure un renouveau perpétuel. Jusqu’ici, Christopher Kane, Jonathan Anderson et Anthony Vaccarello ont notamment participé au réveil de cette ligne de diffusion légèrement rebelle. Onze ans plus jeune que son grand frère Gianni, Donatella Versace a très rapidement rejoint l’affaire familiale. Du vivant du couturier, la créatrice de mode fait ses premiers pas en tant que responsable des relations presse de la marque avant d’être en charge de la ligne Versus. Mais en 1997, elle reprend les rênes de la création de toutes les gammes de la maison, tout en assurant le rôle de vice-présidente du conseil d'administration. Sous sa houlette, la femme Versace est devenue plus sporty, plus indépendante mais reste tout aussi sexy. Une avancée féministe qui place aujourd’hui la griffe à l’avant-garde des marques de prêt-à-porter qui créent par les femmes pour les femmes.