Baskets K Lace

Epuisé

280 €

168 €

- 40%

Kenzo crée une basket K Lace à son image, tendance, créative et subtilement Kawaï, avec son cuir vernis et sa plateforme dans le même coloris. Un modèle casual féminin et confortable, à marier avec toutes les tenues.

Retours gratuits sous 30 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES MONNIER FRERES

CHAUSSURES
FRANCE 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE 35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON 21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE 35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM) 225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Kenzo

Kenzo

 

Pour la collection Kenzo printemps-été 2018, Humberto Leon et Carol Lim ont rendu hommage à Sayoko Yamaguchi, le premier supermodel japonais, s’inspirant de son sens du style hors du commun. C’est donc une collection ultra-riche que les créateurs ont présenté, où les boucles d’oreilles se composent de fleurs XXL, où les pochettes et les chaussettes s’habillent de rayures et où le sac à main se fait bourse, à l’image du Micro Cinch. Tout un programme, décliné dans des couleurs pop et des matières fun.


C’est en 1970 que Kenzo Takada fonde sa marque éponyme. Son premier défilé, qui se déroule à la Galerie Vivienne, à Paris, est une explosion de formes et de couleurs, mêlant imprimés et matières. L’esthétique Kenzo, reconnaissable au premier coup d’œil, est lancée. En 1983, le créateur de mode diversifie ses activités et lance une première ligne de prêt-à-porter masculine avant d’aller encore plus loin, quatre ans plus tard, avec une collection pour enfants ainsi qu’une gamme d’accessoires pour la maison. Un an après, en 1988, la maison tente sa première incursion dans le monde des cosmétiques avec le parfum Kenzo de Kenzo. Devant le succès rencontré par la griffe, le groupe LVMH la rachète en 1993, quelques années avant que le créateur japonais ne prenne sa retraite en 1999.


Après le départ du créateur Antonio Marras, c’est au tour du duo formé par Humberto Leon et Carol Lim de prendre la direction artistique de la maison Kenzo depuis 2011. Formés à l’université de Berkeley (Californie) où ils se sont rencontrés, les deux créateurs sont les premiers « retailers » à s’unir pour diriger une grande maison de mode. Car, en effet, c’est en 2002 que les deux amis se font connaître en créant Opening Ceremony, une boutique de mode devenue culte. Tandem créatif et énergique, ils n’hésitent d’ailleurs pas à bousculer les règles et offrir ainsi une vision inédite de la mode à leur public. Leur force ? Leur capacité à réinterpréter avec brio les codes de la marque : couleurs vives, motifs originaux et diversités des cultures.