Sac Bobi en python

Epuisé

1 150 €

575 €

- 50%

LIVRAISON OFFERTE

Bobi s'emmène partout. Jérôme Dreyfuss a imaginé un petit sac baguette souple comme compagnon de jour et de soirée, réalisé dans une somptueuse peau de python. Sa bandoulière coulissante permet différents portés pour varier les styles de manière toujours chic.

Retours gratuits sous 30 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES MONNIER FRERES

CHAUSSURES
FRANCE 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE 35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON 21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE 35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM) 225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

L'art du "fait main"
Découvrez la tendance

Jérôme Dreyfuss

Jérôme Dreyfuss crée sa marque en 1998. Son originalité décalée, son élégance et son audace font de lui « l’enfant terrible de la mode française ». Son succès est immédiat et dépasse le cadre de nos simples frontières. Il développe en 2002 une ligne de sacs « Roots de luxe ». Fidèles à sa réputation espiègle, ses sacs portent des prénoms masculins. La femme Dreyfuss possède ainsi un véritable compagnon de route à son bras. Les matières sont douces, les couleurs subtiles et les détails soignés. Ils deviennent des éléments nécessaires pour toutes adeptes de la mode. Volumes pratiques et formes extrêmement souples font des sacs Jérôme Dreyfuss le partenaire fonctionnel et élégant d’une femme active et urbaine. En 2006, il invente un concept de couture respectueuse de l’environnement : l’agricouture. Son image de marque se trouve considérablement renforcée faisant de la marque une garantie de qualité et de savoir-faire artisanal branché.Jérôme Dreyfuss se passionne très tôt pour le monde de la mode. A 18 ans à peine, il devient l’assistant de John Galliano. Peu de temps après, il devient consultant pour l'agence de mannequins Elite. En 1998, il présente au public sa première collection de "Couture à porter" comme il se plait à l’appeler. Le succès ne se fait pas attendre. Les médias le surnomment « Le nouveau Jean-Paul Gaultier » et le prix du futur grand créateur lui est décerné. Il obtient également une bourse lui permettant de poursuivre ses créations dont une sera exposée au Musée de la Mode de Paris. En 1999, Michael Jackson fait appel au créateur pour la réalisation des costumes de promotion de son album. Le succès de sa marque devient fulgurant. En 2002, Jérôme Dreyfuss se consacre pleinement à la création d’accessoires. Ses modèles Robert, Billy ou encore le Momo deviennent de véritables must have.Jérôme Dreyfuss dessine une collection Printemps/Eté 2017 empreinte d’un univers seventies pas tout à fait hippie, mais assurément bohème. Comme customisés, les besaces, cabas ou bourses se parent de patchworks, de franges et de rivets et siglés d’un nouveau logo JD au initiales du créateur. Une collection jouant sur la rondeur des lignes et la douceur des cuirs appellent à la souplesse et au confort.