En stock

520 €

Certaines pièces qui pourraient paraître basiques sont parfois les plus difficiles à produire. En témoigne l’écharpe Half Mega Check signée Burberry. Classique de la maison britannique depuis des décennies, cette écharpe en cachemire nécessite pas moins de trente étapes pour finaliser sa fabrication. Lavée, brossée au chardon puis tissée au fond de la lande écossaise, cette pièce témoigne à elle seule de l’ADN de Burberry. Elle se décline dans une multitude de nuances et se transmet de génération en génération.

Retours gratuits sous 30 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES

CHAUSSURES
FRANCE
36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK
2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA
5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE
35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON
21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE
3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE
35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM)
225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Collection Burberry

En 1856, Thomas Burberry, alors jeune apprenti en magasin fonde la maison Burberry. Son cœur de métier ? Les manteaux, qu’il tend à perfectionner pour offrir à ses clients confort et protection. En 1871, le créateur britannique se mue en inventeur et met au point la gabardine, tissu aussi respirant qu’imperméable. La réputation de la griffe va crescendo et en 1912, elle invente et brevète le trench, manteau réservé aux officiers militaires. Léger mais pratique, le pardessus devient bientôt l’uniforme des soldats britanniques. Tout au long du XXème siècle, la griffe anglaise continue à habiller les explorateurs, tels que Sir Ernest Shackleton et Betty Kirby-Green.

Depuis, Burberry s’est diversifiée, renforçant son offre de sacs à main, chaussures et articles de prêt-à-porter pour homme et femme.

 

Né en 1974 en Italie, Riccardo Tisci débute sa carrière de créateur de mode au Design Istituto d’Arte Applicata à Cantu avant de s’envoler pour Londres et étudier à la Central Saint Martins School en 1999. Rapidement, il est repéré et fait ses premiers pas chez Puma avant de se concentrer sur sa marque éponyme dont il présente la première collection à Milan en 2004. L’année suivante, il rejoint la maison Givenchy en tant que directeur artistique, un rôle qu’il tiendra jusqu’en 2017, année où il annonce sa démission. Un an plus tard, Riccardo Tisci est nommé directeur artistique de la griffe Burberry en remplacement de Christopher Bailey.