Portefeuille Snapshot Top Zip Multi en Cuir Bleu

En stock

110 €

NOUVELLE SAISON

Allié idéal de celles qui n’aiment pas s’encombrer mais veulent tout de même emporter l’essentiel, ce petit portefeuille multi-zip concentre le nécessaire en un minimum d’espace : plusieurs encoches cartes ainsi qu’un compartiment zippé, parfaits pour s’assurer de garder ses papiers et un peu d’argent sur soi avant de se glisser dans une poche ou le plus petit des sacs à main. Malin et utile.

Retours gratuits sous 14 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

NOUVELLE SAISON

GUIDE DES TAILLES

CHAUSSURES
FRANCE
36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK
2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA
5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE
35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON
21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE
3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE
35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM)
225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Marc Jacobs

Marc Jacobs

C’est en 1986 que l’aventure Marc Jacobs Inc. débute. Aidé de son ami et partenaire commercial Robert Duffy, Marc Jacobs lance sa première collection de prêt-à-porter. Le créateur américain fait ses preuves et le succès est au rendez-vous. Au point que onze ans plus tard, le groupe LVMH fait entrer la griffe dans son giron. Dans la foulée, la marque étend ses activités et, en 2001, lance Marc by Marc Jacobs, une ligne de diffusion. Et les cosmétiques ne sont pas en reste. La même année, le créateur américain lance son premier parfum, Marc Jacobs for Women. Mais c’est en 2007 que la maison se fait réellement connaître des fans de beauté avec Marc Jacobs Daisy, qui sera décliné sous plusieurs moutures les années suivantes. Enfin, en 2013, Marc Jacobs lance Marc Jacobs Beauty, une ligne de produits de maquillage qui rencontre rapidement un succès conséquent.

Né en 1963 à New York, Marc Jacobs est tombé très tôt dans l’univers de la mode. Agé de 15 ans seulement, il travaille chez Charivari, où il rencontre notamment Perry Ellis, qui sera un acteur important de sa carrière par la suite. Etudiant à la Parsons School of Design, il se fait remarquer avec sa collection de fin d’études, composée de sweats grunge. Les designs lui valent un prix, ainsi qu’une première reconnaissance de ses pairs : Charivari fait produire les pièces et les diffuse ainsi au plus grand nombre. Aussi, lorsqu’il fonde sa société avec son ami Robert Duffy en 1986, Marc Jacobs est tout sauf un débutant. Et trois ans plus tard, en 1989, la marque Perry Ellis lui propose de superviser ses collections de prêt-à-porter féminin. Une mission que le créateur accepte jusqu’en 1992, année où il présente une collection grunge, qui lui vaudra d’être renvoyé quelques mois plus tard. Quatre ans plus tard, le groupe LVMH investit dans sa marque éponyme et lui offre le poste de directeur artistique de la maison Louis Vuitton. Marc Jacobs y restera seize ans, transformant le malletier en marque de prêt-à-porter tendance. Fin 2013, il tire sa révérence pour se consacrer à sa maison new-yorkaise.