Porte Clés Thomas Cry

En stock

295 €

Burberry met à l'honneur le Teddy Bear anglais avec cet adorable petit charm's porte-clés qui peut aussi s'attacher à son sac. L'ourson Thomas se décline et se collectionne en différents modèles et coloris.

Retours gratuits sous 30 jours

Soyez le premier à évaluer ce produit

GUIDE DES TAILLES MONNIER FRERES

CHAUSSURES
FRANCE 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
UK 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
USA 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EUROPE / ITALIE 35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
JAPON 21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUSTRALIE 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINE 35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINE (MM) 225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Burberry

Burberry

Pour sa collection printemps-été 2018, sa dernière chez Burberry, Christopher Bailey avait choisi de mixer diverses influences à l’esthétique délicate bien connue de la maison britannique. Un chant du cygne qui a vu se succéder des silhouettes et des matières qui paraitront familières aux fans de la griffe, à l’image de ces bobs, casquettes et sacs bananes en Check mais également de l’inédit, comme ce Belt Bag, inspiré de l’iconique trench. L’idée ? Retracer dix-sept ans de carrière tout en propulsant l’idée d’un lendemain encore riche en découvertes.   

 

En 1856, Thomas Burberry, alors jeune apprenti en magasin fonde la maison Burberry. Son cœur de métier ? Les manteaux, qu’il tend à perfectionner pour offrir à ses clients confort et protection. En 1871, le créateur britannique se mue en inventeur et met au point la gabardine, tissu aussi respirant qu’imperméable. La réputation de la griffe va crescendo et en 1912, elle invente et brevète le trench, manteau réservé aux officiers militaires. Léger mais pratique, le pardessus devient bientôt l’uniforme des soldats britanniques. Tout au long du XXème siècle, la griffe anglaise continue à habiller les explorateurs, tels que Sir Ernest Shackleton et Betty Kirby-Green.

Depuis, Burberry s’est diversifiée, renforçant son offre de sacs à main, chaussures et articles de prêt-à-porter pour homme et femme.

 

Lorsqu’il entre chez Burberry en 2001, Christopher Bailey est loin d’être un débutant. Diplômé du Royal College of Art en 1994, le créateur britannique a en effet déjà fait ses classes chez Donna Karan pendant deux ans, puis chez Gucci, sous la houlette de Tom Ford. Son point fort ? Sa vision globale. Sous son impulsion, la griffe britannique a gagné en visibilité, devenant l’une des premières à embrasser l’ère numérique et ses différents outils. Qui plus est, Christopher Bailey a également été l’un des premiers créateurs à suivre le modèle du See Now, Buy Now, qui implique de présenter des collections en accord avec la saisonnalité.

Favori des British Fashion Awards, le créateur britannique a remporté le prix de Créateur Masculin de l’année en 2007, 2008 et 2013, ainsi que celui de Créateur de l’année en 2009. Le 31 octobre 2017, Christopher Bailey annonce son départ. En mars 2018, il est annoncé que Riccardo Tisci lui succèdera.