Lorraine velvet moccasin

Out of stock

£123.00

£62.00

- 50%

Velvet has moved to loafers after conquering ballet flats and pumps. It gives them a warm, cosy feel and adds a certain style.

Free return within 30 days.

Be the first to review this product

SIZE CONVERSION

SHOES
UK 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8
US 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5 10 10.5 11
EU/IT 35 35.5 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41
FR 36 36.5 37 37.5 38 38.5 39 39.5 40 40.5 41 41.5 42
JAP 21.5 22 22.5 23 23.5 24 24.5 25 25.5 26 26.5 27 27.5
AUS 3.5 4 4.5 5 5.5 6 6.5 7 7.5 8 8.5 9 9.5
CHINA 35 35.5 36 37 37.5 38 39 39.5 40 41 41.5 42 43
CHINA (MM) 225 228 230 233 235 238 240 243 245 248 250 253 255

Sam Edelman

Cette saison, le chausseur Sam Edelman propose une revisite de ses modèles les plus iconiques, adaptés aux dernières tendances. La bottine Taye se pare par exemple de brocart coloré tandis que le modèle Case s’habille de velours embossé tout comme le mocassin Loraine. Quant aux mules, qui ont connu un succès sans équivoque cet été, elles se parent cette saison de broderies très en vogue. Enfin, l’escarpin Hazel, classique de la maison, est une fois de plus décliné dans des couleurs et matières différentes. Une collection qui parle à toutes.C’est en 2004 que le chausseur Sam Edelman fonde sa marque éponyme. Loin d’être un débutant, le créateur a déjà connu un succès retentissant dans les années 80 grâce aux ballerines iconiques de la griffe Sam and Libby, qu’il dirigeait alors avec son épouse. Plus de vingt ans plus tard, c’est au mocassin qu’il doit son grand retour grâce au modèle Angelina, un loafer monté sur semelle compensée, dont le créateur a une fois vendu pas moins de 600 exemplaires en une seule journée. Aujourd’hui, la marque Sam Edelman est réputée pour ses souliers de qualité, à la fois tendance et originaux.Avant de se lancer en compagnie de son épouse Libby, Sam Edelman avait déjà une certaine expérience du monde de la chaussure. Co-fondateur de la marque Kenneth Cole Production Inc. et responsable du lancement de la ligne de souliers de la marque Esprit, c’est tout naturellement qu’il décide de fonder Sam and Libby en 1987. A l’époque, le couple fait fureur avec un modèle en particulier : une ballerine ornée d’un gros nœud. Après avoir vendu la compagnie en 1996, Sam Edelman se concentre sur une autre de ses passions : les chevaux. Mais une mauvaise chute en 2001 lui fait repenser son avenir. Et en 2004, il fonde la marque éponyme Sam Edelman, afin de proposer des chaussures de mode accessibles. Devant le succès rencontré par cette nouvelle griffe, il rachète Sam and Libby en 2012 et relance la production de ballerines, notamment avec les magasins Target.